Qigong Universel, le traité d’energetique chinoise.

commander le livre

Dernier ouvrage de Georges Saby !

Description :
Sous le terme « Qigong », d’apparition récente, est regroupé un ensemble de pratiques corporelles et intentionnelles très anciennes destinées à renforcer l’unité corps/esprit, s’immerger davantage dans notre environnement et s’ouvrir à d’autres dimensions du réel. Ces savoirs et gestuelles existent sur tous les continents, quelles que soient les époques. En cela réside la dimension universelle du Qigong. Sa pratique régulière est d’une valeur inestimable pour le maintien d’une bonne santé, l’ouverture d’esprit et l’affinage des sens, grâce à ses effets de recentrage physique et psychique. Simplement être là, ici et maintenant, et prendre conscience de cette précieuse existence et ses implications. En quoi les Qigong relient-ils à la dimension sacrée et chamanique du monde ? Quelle est l’originalité de la pensée orientale ? Qu’est-ce qu’un point d’acupuncture ? Comment unir l’Interne et l’Externe ? Quels sont les liens entre les arts énergétiques et le domaine quantique ? Autant de questions auxquelles Georges Saby apporte un ample éclairage, avec un franc-parler vif et efficace s’adressant au profane comme au pratiquant expérimenté. Il nous accompagne de manière concrète et globale dans l’univers étonnant du Qigong, ce flux et reflux à la racine même de l’alternance Yin/Yang. Un Qigong qui n’est autre que la vie en mouvement.

Bien évidemment dans ce livre on traite par le texte, des dessins, et des anecdotes beaucoup de Qigong, mais aussi un peu du Yijing, de la Mutation, la roue Yin/Yang , de Bagua, Kung fu, de l’interne et de l’externe. Le livre est composé de 4 parties :

  • la première présente le Qigong dans sa culture sa spécificité et son histoire
  • la seconde en présente les méthodes et leurs effets
  • la troisième aborde les diverses dimensions du Qigong notamment son rapport avec la Médecine Traditionnelle chinoise
  • la quatrième aborde le centrage intérieur, la méditation et le lien avec le monde quantique.

Le Qigong au centre de l’ouvrage a une grande place parmi la multitude d’éléments que contient la grande Culture Ancienne Chinoise. Pour cette raison de longues parties le relient à cette Culture et à la Médecine traditionnelle chinoise. On y parle aussi de chamanisme, non pas pour jouer aux indiens, mais parce qu’il est au coeur de la culture chinoise ancienne et à la source du Qigong comme du Yijing. Ce fait m’est apparu comme mal évalué par les occidentaux et nombre de sinologues. Ils conçoivent rarement ce qui concerne la Chine  dans une perspective plus large que ce qui a trait à la Tradition Chinoise Officielle ou à leur spécialité respective.
Moi qui ne suis pas un linguiste j’ai tenté de faire partager mon de regard sur l’idéogramme du roi (Wang), comme un enfant et d’y voir avec simplicité ce qui y réside de commun avec les autres cultures. Mes travaux récents relient le chamanisme mondial et la culture chinoise ancienne, parce qu’ils ne sont pas séparés, ce sont les travaux du centre Djohi qui m’ont permis de découvrir cela. Mes 40 années de professionnalisme dans des domaines chinois m’autorisent à l’exprimer (Taijiquan, Qigong, Bagua zhang, Kung-fu, Yijing, Feng-shui, Médecine chinoise traditionnelle).
J’ai eut une première chance de trouver un éditeur que je remercie : les Chariots d’or. Il a pris mon projet au sérieux. Une seconde chance pour ce projet a été le merveilleux soutien de Cyrille Javary qui en plus de ces conseils précieux lors de la rédaction finale de l’ouvrage, a offert à ce texte  une très belle préface qui mêle la Chine aux constats de la science la plus moderne : « le parler du coeur » »
Le texte de l’ouvrage vise à « ouvrir un monde » plutôt que de le limiter à sa dissection intellectuelle et cartésienne par spécialisation. Il me parait de lecture utile pour relancer la pensée ouverte et consciente des liens en réseau de toute activité humaine avec d’autres spécialités et la vie toute simple. Il vise en particulier tous les passionnés de culture chinoise.  C’est pourquoi la théorie générale du Qigong qui y est présentée ne se limite pas à la Chine, ni au Qigong, mais ose aussi des parallèles avec le monde décrit par les sciences quantiques. Dans le respect de la Tradition d’Asie (essaie avant de comprendre !), je m’appuie d’abord sur un vécu expérimental, le mien, ensuite sur la culture ancienne chinoise, puis sur les traditions mondiales, dont le Yijing, et finalement sur le fleuron de l’occident : la science quantique. Ces arts, connaissances et techniques qui viennent d’être cités ne se posent plus alors en  éléments séparés, mais participent à une structure en réseau qui relie comme une trame les différents fils de soie invisibles  composant la culture mondiale humaine.
J’ai cela à coeur, réunir ce qu’on croit séparé en vue de faire diminuer le niveau de croyance. C’est là le sens de mon partage écrit, me rendre moins aveugle d’abord, car j’ai beaucoup appris pendant la rédaction et ensuite ouvrir cette conception des choses à ceux qui souhaitent la découvrir….  !